Nos zones d'actions

Martissant

Martissant est la 3e section communale de la ville de Port-au-Prince. Située au sud de la capitale, entre le Morne l'Hôpital et le bord de mer. Jusqu'en 1950, Martissant était un vaste champ où s'élevaient des arbres fruitiers et où l'on pratiquait une agriculture de montagne.
En 1939, cette zone est décrite comme « un bloc planté d'arbres fruitiers. On n'y compte que quelques petites maisons. Une seule route existe, celle qui conduit de Jean Cizeau à Décayette. »

C'est dans les années 50 qu'a commencé le développement de la capitale. La construction de nouveaux quartiers tels que Bois-Patate, Carrefour-Feuilles, Saint-Martin ou Martissant met en évidence l'extension irréversible de la capitale. Cette extension incontrôlée s'expliquait par une croissance démographique anormale, alimentée en grande partie par les naissances irrégulières, et l'arrivée des provinciaux, en quête d'une vie meilleure.

Aujourd'hui Martissant compte près de 300 000 habitants. Après Cité-Soleil, Martissant est l'un des endroits les plus dangereux de la capitale. Ce seul bidonville abritait trois gangs, baptisés Ti-Machette, Ti-Bois et Grand Ravine. Ces groupes, totalisant à peu-prés 200 hommes, vivent notamment de la profitable industrie du kidnapping. À la fin de 2006, Port-au-Prince a ainsi connu jusqu'à 150 enlèvements par mois, plongeant la ville dans le chaos le plus total.

  •  Population : +/- 295 000 habitants
  •  Répartition hommes / femmes : 47 / 53
  •  Population de moins de 18 ans : 123 500 enfants
  •  Densité : 52 100 (pers / km2)

Le manque d'assainissement et de canalisation et les mauvaises constructions dans les montagnes ne permettent pas une bonne évacuation de l'eau quand il pleut. Cette zone est souvent inondée et interdite à toute circulation. Les problèmes de cette section communale sont nombreux. Les services de l'État sont, là aussi, casis inexistants : très peu d'accès à l'électricité, aux soins de santé, à l'eau (potable ou non).
Les habitants sont dans une misère qu'on ne peut même pas imaginer. Mais derrière tout ça, il y'a une multitude de jeunes dans cette cité qui ne veulent pas baisser les bras. ASIEHaïti veut être l'un des partenaires à leur écoute. Certes, nous ne pouvons pas prétendre apporter une solution à tous leurs problèmes. Mais nous pouvons les aider dans leur lutte contre l'analphabétisme. Nous pouvons les accompagner dans leurs tentatives de développement économique de la Cité.

« Le véritable scandale de la misère, c'est notre impuissance à la guérir. » - Robert Sabatier
Sur le même sujet :
ASIEHaïti - Aide à la Scolarisation et à l'Initiative Economique en Haïti

Comment pouvez-vous nous aider ?

Appelez simplement au +33 7 68 69 33 71 pour faire un don

ou rendez vous sur notre espace de collecte  FAITES UN DON

Nos missions

En parrainant un des enfants que nous accompagnons, vous le conduisez sur le chemin de l'éducation,
en lui redonnant le sourire !
Avec 300€, vous nous permettez d'assurer sa scolarité pendant 1 an.

Parrainez un enfant de Carrefour
Parrainez un enfant de Carrefour

Avec 25 € par mois (soit 300 € par an), nous pouvons permettre à Christopher, ou l'un de ses petits camarades, d'aller à l'école pendant 1 an. Christopher a 7 ans. Il n'est encore jamais allé à l'école.

  • Collecté : 300 €
  • Objectif : 3 000 €
Faites un don
1 donateur
Parrainez un enfant de Cité-Soleil
Parrainez un enfant de Cité-Soleil

Avec 25 € par mois (soit 300 € par an), nous pouvons permettre à Steeve, ou l'un de ses petits camarades, d'aller à l'école pendant 1 an. Steeve a 6 ans et a perdu sa maman lors de l'ouragan Matthew.

  • Collecté : 300 €
  • Objectif : 3 000 €
Faites un don
1 donateur
Parrainez un enfant de Martissant
Parrainez un enfant de Martissant

Avec 25 € par mois (soit 300 € par an), nous pouvons permettre à Shamaylie, ou l'une de ses petites camarades, d'aller à l'école pendant 1 an. Shamaylie a 7 ans. Son papa vient de décéder. Elle ne va plus à l'école.

  • Collecté : 0 €
  • Objectif : 3 000 €
Faites un don
0 donateurs